3 questions à #3 : Thierry GUIBAULT

 

La semaine dernière j’ai eu l’occasion tester les dernières sorties d’Adidas, les Pure Boost X, et rencontrer un grand monsieur du running, tout ça grâce à Adidas et Planet Jogging. Je vous en parlais brièvement .

 

Thierry GUIBAULT  gagne le premier titre de sa carrière en mars 2015 lors des France de cross vétérans, juste devant Mokhtar BENHARI et après un sprint arraché. Dans les dents Mokhtar, en 2014 il avait fini premier, juste devant notre Thierry (attention on ne le connait pas, mais pour sûr ça a l’air d’un gars sympathique).

Il ne court pas beaucoup, juste 6 à 7 fois par semaine. En même temps il faut bien ça : c’est pas en restant les fesses dans le canapé qu’on finit comme lui quintuple vainqueur du marathon du Médoc (oui oui, ça veut dire 5 fois).

Alors voilà, le monsieur, qui vient de Cognac (on aime bien les épicuriens nous 😉 ), qui pratique l’électro-stimulation pour la récup, qui est prof de sport pour l’Armée de l’Air, il se cherchait un cadeau pour ses 41 ans. Y en a qui auraient choisi un cabriolet, un cheval ou un chai, lui il a voulu s’offrir la première place française au marathon de New York… Et il l’a fait, en 2h29’05” !

Thierry

Bref, moi je me dis cool, un run testing avec un marathonien, on va faire notre petit run, et après on papote avec lui du semi. Je me dis peut-être qu’il viendra faire un tour avec nous, ça serait sympa. Mais bon, ça ne s’insère pas forcément dans sa prépa. En fait c’est lui qui a mené la séance, avant de prendre le temps de répondre à “3 Questions à…”

 

 

On a lu quelque part que c’était la dame qui tient le stand au 40e kilomètre sur le Médoc qui te déguisait chaque année. Alors quel est, de tous les déguisements qu’elle t’a faits, celui qui t’est le plus mémorable ?

C’est le centurion romain. J’ai fait les 42km avec. Je fais toujours le marathon du Médoc déguisé. Tous les déguisements je les ai du début à la fin, et il n’y en a jamais un qui est tombé avant l’arrivée. Donc elle est très performante pour les déguisements. C’est technique. Là je ne sais pas le thème de cette année encore : tous les ans ils changent de thème et on le découvre la veille du marathon.

Médoc 2012_SUD OUEST_Photos Quentin Salinier

Bientôt je vais commencer la prépa pour mon premier marathon. Quel est LE conseil que tu peux me donner pour le terminer en 2h29’05”?

(Rires) Il faut aller au marathon de New York ! Non mais voilà, un marathon y a pas de secret. Le marathon de New York je ne l’avais pas bien préparé, c’est pour ça que j’ai raté ma course. (Ndlr : euh…. raté ???? XD) Donc si tu veux faire un marathon, et surtout pour ton premier, il faut bien le préparer. Faire des sorties longues et puis ça se passe (3 sorties longue de 2h dans le cadre de la prépa. Sic). Mais si tu y vas pas préparé, au 30e c’est fini. Le marathon en fait c’est 30km, t’es en footing, tu te balades ; et 12km où tu souffres. Le but, si tu es entraîné, bah c’est de retarder la souffrance.

 

 

Dernière question. Si je t’offre là maintenant une place de cinéma, tu es plutôt “Soldat Ryan” ou “Forrest Gump” ?

Ah ! Forrest Gump. Ça c’est mon coté militaire le Soldat Ryan mais… Je préfère Forrest Gump !

 

Selfie Thierry - Floriane

Thierry s’est vraiment montré très disponible et à l’écoute. Il a passé du temps avec chacun d’entre nous en nous encourageant pendant la partie fractionné.

Du coup, comme on n’est pas des idiots, on va sagement écouter ses conseils :

      • On s‘entraîne, la prépa c’est la vie,

      • On boit à chaque ravito, parce qu’on n’est pas des chameaux,

      • On prend plaisir à ce qu’on fait,

      • Et on essaie d’improviser, de dominer, de s’adapter 😉

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *