Prépa Semi #8 : Semaine 7

Que dire de cette semaine passée ? Elle résume assez l’idée qu’on se fait des limites physiques. Quand on pense aller bien, on a parfois tendance à en faire trop. Mais à un moment donné on est ramené à la réalité : le trop est l’ennemi du bien.

Groupe 2Lundi : séance de sélection

La fin de la saison 2 de la Boost Energy League d’Adidas est pour ce week-end. Elle sera entre autres constituée d’un relais de 40 personnes (ouais quand même). Je me suis pas mal investie dans cette saison 2. On a découvert la BEL en décembre 2014 avec Matthieu lors de la première saison. Je voulais vraiment faire partie de cette finale : l’année dernière on l’avait manquée pour cause de vacances au Mexique (Mouhahaha). Du coup lundi, sélections pour faire partie des 20 relayeuses de mon équipe.

15′ échauffement + 10′ gammes

1 x 400m à fond les ballons

Je suis plutôt (très) satisfaite de mon temps : 1’22 pour mon essai, je trouve ça (très) bien !

C’est un exercice assez difficile en vérité quand on ne s’entraîne que sur de la « longue » distance (sur du fond). Comment tenir en explosivité sur 400m sans se griller ? Comment savoir qu’on n’est pas trop vite, pas trop lent ? Comment faire avec le retour d’acide lactique des 200m ?

Bref, autant de questions existentielles auxquelles je n’ai pas de réponse.

La vérité c’est que tu donnes tout ce que tu as dans les tripes à un moment T pour finir ton tour de piste. Résultat : satisfaite de temps, jambes fatiguées, gorge en feu (il faisait très frais) et envie de vomir.

J’ai tout donné ! En même temps j’avais le meilleur des lièvres : Matthieu;)

EchecMardi : séance combinée

Vraie séance de piste de la semaine. On la refait en mode combinée, parce qu’on a vraiment trouvé ça bien. Enfin coach Maxime et moi en tout cas.

Début de séance dur, j’ai encore dans les jambes le 400m d’hier. Il faut dire qu’elles ont été pas mal sollicitées, entre la prépa qu’on suit depuis 7 semaines, la séance hyper intense d’hier, et la méga séance de renfo que j’ai faite dimanche pendant que Matthieu faisait sa sortie longue…

Je fais la partie VMA, et là, c’est le drame. Je m’arrête parce que je ne le sens pas. Littéralement en fait. Je me suis assise parce que mes jambes ne me portaient plus. Parce que je ne les sentais plus. Je suis rentrée un peu en titubant, très lentement.

Diagnostic : intense fatigue. Traitement : intense repos. Morale : une bonne prépa, se sont des phases d’entraînement mais aussi des phases de repos. S’écouter plus, et récupérer . :-/

Sinon pour la vraie séance :

15′ échauffement + 10′ gammes

4 x 400m à 105% VMA, R=45”

1 x 1 000m à 85% VMA, R=1’30

1 x 1 500m à 85% VMA, R=2′

1 x 2 000m à 85% VMA, R=3′

4 x 200m à 105% VMA, R=30”

10′ retour au calme

Du coup l’entraînement de la semaine a été très largement amputé. Je n’ai rien fait d’autre jusqu’à dimanche. Pour un planning normal, il aurait normalement fallu faire une séance de footing au milieu de la semaine.

Dimanche : Finale de la Boost Energy League

Grand événement que cette finale BEL. Des caméras, des photographes, un écran géant, un commentateur et des noms du sport (on a retrouvé d’ailleurs Léo et Thierry là-bas). Un lieu mythique surtout.

Premier échauffement sur la piste extérieure de l’INSEP : 3 tours de piste puis gammes.

Première épreuve pour certains ensuite, un « runner ball » autour du vélodrome.

Deuxième échauffement pour le relais. Gammes, accélérations, concentration, pression. Les jambes restent faiblardes.

Finalement grande expérience : un relais grandeur sauvage avec des tours de 340m, que je boucle en un (magnifique) 1’02 ( 58” pour Matthieu, 53” pour Arnaud) avec dans l’ensemble une belle foulée, et surtout de beaux supporters. Un très beau moment sportif en tout cas.

Relais Floriane 2En prépa type semi nous aurions fait une séance longue typique :

25′ échauffement

45′ / 50′ à allure semi

25′ retour au calme

Oui les séances rallongent, mais le but est vraiment d’habituer son corps à être sollicité durant une période plus longue à allure fixe.

Floriane INSEPBilan

On ne peut pas dire que ce soir la semaine rêvée. Le corps commence vraiment à lâcher et à dire stop. Il faut dire qu’on le sollicite plus que d’habitude, beaucoup plus que l’année dernière au moment de la « prépa » de notre premier semi.

Quelque part j’ai hâte que ça se termine. Il ne fait pas très beau, pas très chaud. Beaucoup de nos entraînements ont été faits de nuit, ce qui demande quand même un peu de volonté. Après une journée de boulot, ressortir directement pour faire sa séance dans le vent, le froid et la pluie peut parfois être difficile. Ça fait partie du jeu, c’est un choix. Il faut juste être conscient quand on se lance dans une prépa des inconvénients de celle-ci.

Semaine prochaine : dernière sortie longue avant l’objectif final. Il est temps de commencer à penser à sa tenue !

Crédits photos : Deville Photography, Sow Style, et Yoann Rochette. Merci les gras, grâce à vous se sont encore des bons souvenirs qu’on garde 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *