Tried it #2 : Never Stop Paris

Le city training c’est trop à la mode dernièrement. Toutes les marques ont leur session de runn-ing, de train-ing, de crossfitt-ing. De market-ing quoi. D’ailleurs ça marche de plus en plus : on adore les cadeaux, on adore se faire mal en groupe, faire des selfies, voir des beaux mecs – des belles nanas, teuffer en after workout. Faire du sport aussi accessoirement. 😉

Ça fait 3 – 4 fois qu’on participe à des sessions organisées par The North Face, et comme on est des gars (des meufs) qui aiment partager, on vous en parle un peu. RDV avec nous le mercredi soir à 19h30 à la boutique The North Face d’Odéon.

Groupe

#ITrainFor :

En mars, The North Face (TNF) a commencé son programme de social run, le #ItrainFor… Son but ? Se train-er pour quelque chose. Cédric fait le topo à chaque début de séance : le programme a été mis en place pour nous accompagner pour une prépa générale qui nous servira dans nos objectifs outdoor. Bref, faire de nous un super athlète.

the six milliondollarman_ABC

En même temps c’est pas plus mal, TNF est plutôt une marque de montagneux, et je me voyais mal faire une prépa JO en ski alpin.

Pour ce joli projet, à la fois vaste comme l’océan et ambitieux comme la réforme de l’État, un petit programme des familles est prévu. Tant mieux, j’aime quand un plan se déroule sans accroc.

The A-Team_NBC

Bref.

4 cycles de 6 sessions chacun, avec un principe directeur par cycle : force, endurance, athlétisme et souplesse . Je crois « souplesse », parce qu’à chaque fois je déconnecte à ce moment-là en me demandant si j’ai bien fait de venir avec mon mollet…

Des sessions d’1h – 1h30 environ, encadrées par des coachs.

Un after sympa mais qui ne dure pas jusqu’au bout de la nuit, histoire de rentrer se coucher comme les petits vieux que nous sommes.

I Train For

La session :

On a participé deux fois au cycle force, une fois au cycle endurance. Chaque session était organisée en deux groupes : les barjos et les pousse-mousses. Vous vous en doutez, moi j’ai fait des bulles comme dans mon bain. Les autres aussi d’ailleurs. Mais on va atténuer leur honte, c’était une semaine après le marathon.

Le cycle force :

Des squats, des lunges, un peu de course et du HIIT au milieu. On a senti les cuissots de chevreuil brûler. Enfin surtout ceux de bouquetin, on va pas se mentir.

Chaque groupe part à sa vitesse et on se rejoint au Jardin des Tuileries pour la partie training.

Des coachs qui savent ce qu’ils font (c’est plutôt bien) et qui sont sympa (ça ne gâche rien). On fait d’ailleurs des jolies rencontres : Cédric Aubert, Clélia, Christophe Ruelle…Session endurance

Le nom de famille du premier vous parle ? Il se pourrait qu’il ait un vague tout petit lien avec #MademoiselleRun.

La deuxième vous parle ? Là aussi c’est normal. On la trouve derrière la page FB MyTrainingDiary.

Et le dernier… Cherchez sur Google pour voir.

Avec lui d’ailleurs on a vraiment bien bossé la technique de course, chose qui manque généralement dans notre planning sportif. Travail des ischios, bonne posture en vitesse, travail de griffe…

Le cycle endurance :

On retrouve Cédric et Fabien pour un départ toujours mousseux. On court, on chaise, on rigole.

Bon alors pour moi retour de la périostite (la S…..), alors on grince un peu des dents aussi. Pas grave, je ne suis pas abandonnée (merci Fabien, sous tes airs de grand méchant loup, tu as plus l’âme d’un chien de berger 😉 ).

On arrive aux Tuileries pour la partie frac de la séance : position chaise, tour de fontaine en vitesse x 6.

Je me fais un petit training de mon côté comme une pauvresse pendant que les autres suent. Je fais quand même la chaise avec eux. Je sais, je suis trop cool.

On finit sur du fun, fin de session en mode entraînement à la Mud Day : TOUTES les sorties des Tuileries sont fermées. C’est vrai qu’un groupe de 50 personnes au milieu d’un espace dégagé sans arbre ça passe inaperçu… Bref, sortie version GI Flo, traversage de buissons et grimpage de (petit) mur d’enceinte.

Fabien _Mud Day

Bilan :

Assez mitigé… Non c’pas vrai.

Est-ce qu’on y retournera ?

Ça fait déjà 3 fois qu’on y va, on va pas mentir en disant qu’on n’a pas kiffé le concept et les sessions. Bon le Banana Bread à la fin y est peut-être aussi pour quelque chose… Surtout le premier… Toi jeune fille brune qui était là à une session et qui a ramené des B-Bread au chocolat et à la canneberge recouverts de graines de courge, pitié, si tu me lis, donne-moi ta recette !!!

B-Bread

Bref on #TeamPetitBouquetinApprouved totalement.

On a même élargi nos participations à d’autres events :

  • l’âne a participé à une session trail organisée 1 samedi matin sur 2,

  • l’âne, le singe, le bouquetin et même le Coach ont participé à une épique session trail de nuit . Important : aucun animal n’a été maltraité dans la forêt de Meudon à cette occasion, ou en tout cas ils étaient tous consentants ces imbéciles)…

Le mot de la fin :

On aime la session, mais on est surtout devenus accro au Banana Bread.

Le B-Bread_v3.0 est en testing par le spécialiste devant l’éternel. Si Gérald de TNF valide, on partage la recette avec vous. 😉

Jeune fille brune ?

Gérald et le B-Bred 3.0

Crédits photos : The North Face / Never Stop Paris et tous les participants à leurs sessions. Si vous voulez laissez vos noms pour identifier vos photos, laissez un commentaire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *