Shopping #2 : SiRun

Sirun

Ça fait deux fois que Sichen organise un petit run testing pour présenter ses produits, et deux fois que je le loupe. Du coup quand j’ai reçu une invitation pour le 18 juin, j’ai sauté dessus. L’homme n’avait qu’à se trouver un truc à faire. Au pire, y a toujours du repassage en retard.

Leggings

Un peu de pub pour SiRun :

SiRun est une jeune marque qui dégage autant de joie et de bonne humeur que sa créatrice. Sichen lance sa marque en 2015, en la plaçant tout de suite sous le signe de la gaieté. On la voit d’ailleurs de plus en plus dans le milieu : une dizaine de photos dans le dernier Joggeur Hors Série, en direct dans le Gym Direct8 ou encore en présentation dans Vital. On commence à voir de plus en plus de jolies productions sur les courses officielles, avec un shopping sur le net mais aussi dans certaines boutiques comme KM42.

Circuit touristique

Mon petit testing

Rdv au Bio C’ Bon rue Lecourbe pour une session touristique de 7km. Sichen arrive avec sa voiture, le coffre plein de tenues. Elle nous sort quelques modèles à essayer. L’ayant vue plus tôt dans la semaine, je sais déjà lequel m’est destiné.

Alors je signale qu’étonnamment je suis quelqu’un d’assez discret. Je m’habille en noir assez souvent, et je ne mets de la couleur que depuis que je cours. Les gens te regardent déjà de travers quand tu fais du sport, alors finalement bariolé ou sobre ça ne change rien. Mais pour le coup, quand j’ai vu le modèle en vrai, ça fait quand même un petit choc quoi… Je regarde le legging, et je me dis que cette fois je vais vraiment ressembler à un gros bonbon…Corinne_bas_01

Un bas coloré et fun :

Sichen porte l’ensemble Corinne. Elle référence ses tenues du nom de ses amies runneuses, ce que je trouve plutôt cool. J’aime beaucoup le visuel de Corinne, qui reste assez sobre en vérité, et tout à fait dans « mes couleurs ». Mais moi, ce jour-là, c’est pas Corinne qui m’était destinée.

Insaf

C’est Insaf que j’ai enfilée dans le vestiaire de la boutique. Alors si vous connaissez Insaf, vous verrez que le legging porte vraiment bien son nom : extravagant, inoubliable, vif et respirant la bonne humeur. Un peu comme un lutin monté sur un tapir pour la chasse aux œufs.

Taille parfaite, la matière est qui plus est particulièrement agréable (élastique et qui ne bouge pas). Insaf m’a collé aux fesses comme une amoureuse transie sur 7 bornes. Elle m’a donné un peu chaud, mais je ne lui en veux pas : au départ on se dit que c’est peut-être le vêtement, mais en fait c’était l’atmosphère qui était caliente.

Quoiqu’il en soit, Insaf m’a conquise, je me suis transformée en Lutti et j’ai aimé ça.

Insaf - Floriane

Le top « testing » :

Normalement, pour aller avec Insaf, c’est le top Manolee. Alors si j’avais bien mon téléphone avec moi, jamais je ne pourrai égaler la reine du selfie. Du coup quand Sichen m’a proposé un t-shirt non baptisé, j’ai dit oui. Ouvert, joli, assorti à Insaf. Je l’ai vu, je l’ai aimé tout de suite mon « petit M ». Il a d’ailleurs comblé toutes mes attentes. Moi qui ai souvent chaud en haut du corps, aucun soucis avec ce débardeur méga ouvert et agréable à porter.

Dos

J’ai vraiment accroché avec ce top. Tellement que Sichen m’a fait le grand plaisir de favoriser le gonflement de mes chevilles. Elle m’a permis de me vanter honteusement devant le reste du monde. Elle m’a poussé à faire des travaux d’agrandissement des portes de mon appart pour que ma tête puisse à nouveau passer. Elle a donné mon nom à ce top.

Face

Bouhyay !

Sichen, je compte sur toi. Bleu roi pour aller avec Corinne. Une couleur so PetitBouquetin !

Mon avis :

Une tenue agréable, flashy, originale et saillante.

Je ressemblais à un bonbon mais ça faisait sourire les gens. Mon fessier ne paraissant pas disproportionné, et je ne me suis pas posé une seule fois de question sur ce que les gens pouvaient bien penser de moi. En fait j’étais juste confortable pour mon run, et la bonne humeur de la tenue me donnait la pêche. J’ai passé un bon moment dans des fringues confortables et girly, que je peux shopper pour un prix qui reste raisonnable.

Groupe de filles

Conclusion :

Je plussoie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *