Les cantines de la Team #3 : La Table d’Arcins

Tu es inscrit au marathon de Bordeaux cette année et tu es à la recherche de ton resto de lendemain de course ? Tu habites à Bordeaux et tu cherches un méga resto spécial goinfre ? J’ai ce qu’il te faut !

 

Alors il a quand même un ou deux pré-requis :

  • tu as la possibilité de te déplacer en voiture / tu peux passer plus d’1/2h dans un bus pour un resto au top / le vélo ne te fait pas peur (si tu habites Bdx, tu réponds forcément à une de ces 3 propositions) ;
  • tu es un morfale comme nous (bah oui, je parle d’un resto d’après marathon… C’est pas pour manger 3 graines) ;
  • tu n’as rien contre le fait de dépenser plus de 25 euros pour un repas si ça en vaut la peine (faut pas être pingre si ça le mérite) ;
  • tu es un morfale comme nous (non parce que là je te donne pas une adresse 3 étoiles où y a rien dans l’assiette).

Si tu te retrouves dans tout ça, bienvenue à :

 

La Table d’Arcins

Qu’est ce que c’est ? Un resto avec une super formule à volonté pour 33 euros.

Ouais, 33, comme le département, je t’avais prévenu. Mais attends de voir.

Là-bas, c’est un peu comme un service à 7 plats, mais sans la quantité dans l’assiette qui diminue au fur et à mesure que le nombre d’étoiles augmente.

Tu aimes la charcuterie ? Tu peux te découper toi-même ton demi saucisson / jambon et te faire une assiette équilibrée et healthy pour commencer le repas.

Tu n’aimes pas la charcuterie ? Pauvre de toi, comment vas-tu faire avec le bar à fruit de mer ? Pas sûr que tu arrives à trouver ton bonheur entre les tourteaux, bulots, crevettes, huîtres… Désolée…

 

Pendant ce temps, ne t’inquiète pas, ton cochon de lait tourne tranquillement sur sa broche, et ton entrecôte à la bordelaise attend sagement dans le frigo que tu la commande au grill. Ami VG, ne t’inquiète pas, il y a des plats en sauces et légumes sous cloche juste à côté, et toujours un poisson au grill.

Maintenant, tu peux faire une pause, ou te conduire comme un vrai morfale : retour au stand charcuterie ou direction le « plateau » à fromage. Plus qu’un plateau, c’est une table entière avec un meule complète de parmesan. On est loin du petit chariot à fromage.

Histoire de bien te finir, rendez-vous aux desserts, où tu peux terminer sur une petite note sucrée comme notre copain Raph, ou alors considérablement augmenter ton risque de devenir diabétique avant 40 ans. C’est toi qui choisis.

 

Ce qu’on a aimé :

  • La bouffe ! Oui il y a la quantité, mais pas que. C’est aussi vachement bon. Alors si tu es comme Arnaud et que tu veux toujours goûter à tout, tu sors en roulant. Si tu es normal, un peu comme nous, bah tu sors aussi en roulant. Quoiqu’il arrive, tu te seras vraiment fait plaisir niveau goût.
  • L’ambiance. Charme cosi, fauteuil confortable histoire de digérer tranquille, design sympa et personnel cool. Tu passes un bon moment entre morfales ou en famille de mangeurs.

 

Ce qui peut te déplaire :

  • Le prix. Si tu es parisien, ça doit pas te choquer. Quand on voit ce que tu payes dans certains quartiers de la capital pour un brunch pas top… Si tu es bordelais, je t’avais prévenu. Souviens-toi juste d’une chose : une formule sandwich chez la Brioche Dorée c’est 8 balles, et on te prend pour un gens bon. Un vrai resto où c’est toi qui mange le jambon, ça mérite bien un petit effort une fois de temps en temps.
  • Le lieu. Alors oui, Villenave d’Ornon c’est pas à coté de Sainte Catherine (c’est la rue centrale, au cas où…). Oui, il faut la voiture, le vélo ou le bus. Moi ça me dérange pas. En même temps mes parents habitent à ¼ d’heure de marche. Et ce charme de la balade digestive n’a pas d’égal après que mon ventre se soit distendu comme si j’étais enceinte de 6 mois…

Mais toi, « étranger », si tu peux, VAS-Y !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *